Nathalie

KOSCIUSKO-MORIZET

Députée LR à l'Assemblée Nationale

Conseillère municipale LR à Paris

28 septembre 2016

Interview : Joris Largeron et Baptiste Foulon

NKM. Une femme, 3 lettres qui sonnent et qui résonnent de façon particulière au sein du paysage politique hexagonal.


Seule candidate à la primaire de la droite et du centre, elle porte et apporte une vision différente, un indéniable constat. Notre monde a changé. Les réponses de l'Etat doivent dès lors être en rupture avec les antiennes d’un monde politique suranné.


Face au dangereux virage à droite souvent opéré au sein de sa formation politique, NKM, qui sort de l'X et de l'ordinaire, a fait le choix du progressisme.


Mais comment considérer ses propositions ?
Son pari du digital : un écran de fumée 2.0 ?
Son côté écolo : un arbre vert qui cache la forêt du greenwashing ?
Son amour de l’Europe : une nième tentative europhile vouée à l’échec ?


Avant d’espérer vaincre, elle devra convaincre. Pas de songe, de moratoire ou de mensonges oratoires. Pour que les soutiens s’additionnent, NKM ne pourra s’y soustraire. Qu’elles soient d’ordre économique, politique ou social, la précision et la franchise seront attendues.


Pour l’emporter, NKM a refusé le pacte avec le diable et ses extrêmes.
Sa stratégie amènera-t-elle la confiance ?

RETOUR EN IMAGES

REVOIR EN VIDÉO

Copyright © 2021 - Tous droits réservés Tribunes ESCP - Crédits photo Lifeshots ESCP