Pierre-André

de CHALENDAR

PDG de Saint Gobain

29 mars 2017

Interview : Alexandre Musso et Axel Hénin

Bien avant que Paul Valéry ne le verbalise, Colbert avait déjà compris que « de tous les actes, le plus complet est celui de construire ». 352 ans après qu’il la fonde, la Manufacture royale des glaces existe toujours, et continue de fournir aux bâtisseurs les moyens de leurs ambitions, comme elle le fit à ses débuts pour Jules Hardouin-Mansart et sa galerie des glaces.


Désormais Saint-Gobain, cette entreprise trois fois centenaire est demeurée un fleuron français, parvenant aujourd’hui à s’imposer non plus seulement aux artisans verriers de la République de Venise, mais aux industries de construction du monde entier. Un défi titanesque relevé haut la main par la compagnie et son P-DG, Pierre-André de Chalendar.


Passé par l’ESSEC, l’ENA et l’Inspection Générale des Finances, cet homme n’en reste toutefois pas à ce succès, conscient d’un chalenge qui se pose à tous : la durabilité. Multipliant les déclarations en ce sens, son action n’abandonne pas ces mots à leur sort, et les concrétise efficacement.


Reconnu comme tel, et à la tête de l’entreprise depuis maintenant 10 ans, il est un patron durable, à tous les sens du terme.

RETOUR EN IMAGES

REVOIR EN VIDÉO

Copyright © 2020 - Tous droits réservés Tribunes ESCP - Crédits photo Lifeshots ESCP