IMG_4253.JPG

Yves

BERTONCINI

Président du Mouvement Européen

- France

Gilles

BABINET

Digital Champion de la France auprès de la Commission Européenne

Jean-Dominique

GIULIANI

Président de la Fondation Schuman

1ère Table ronde

L'Europe va-t-elle si mal ?

10 novembre 2017

Interview : Constance Dana et Nathan Haas

Yves Bertoncini est diplômé de l'IEP de Grenoble, du Collège d'Europe à Bruges, a étudié  l'IEP de Paris et à l'université de Californie à Berkeley. Entre 1992 et 1993, il travaille au Ministère des Affaires étrangères à l'Ambassade de France à Alger. De 2006 à 2009, il est chargé de mission "Europe" au Centre d'analyse stratégique. Entre 2010 et 2011, il est conseiller du Secrétaire général des Affaires européennes. De 2011 à 2017, il dirige l'Institut Jacques Delors et depuis décembre 2016, il est Président du Mouvement-européen-France. Ses idées sur l'Europe ? La rendre plus grande, plus efficace, et plus légitime en procédant à toute une série d'ajustements, sans nécessairement recourir à un "saut fédéral". Il prône par ailleurs une consolidation de l'Union politique en allant au-delà du traité de Lisbonne, ainsi que le parachèvement de l'Union économique et monétaire.

 

Gilles Babinet est un entrepreneur français actuellement le "digital champion" de la France auprès de la Commission européenne. Aux côtés des digital champions des autres pays de l'Union européenne, son rôle est de développer la prise de conscience de l'importance du potentiel numérique et de promouvoir les initiatives y contribuant. Il est également vice-président du Conseil national du numérique (CNN) ainsi que Conseiller de l’Institut Montaigne sur les questions numériques. Ses idées sur l'Europe ? Gilles Babinet souhaite une révolution de la pensée politique et une révolution anthropologique par le numérique comme levier de la productivité des nations et de la réforme des institutions européennes. 

Jean-Dominique Giuliani est un homme public spécialiste des questions européennes. Diplômé de l'IEP d'Aix-en-Provence, il a été maître des requêtes au Conseil d'État en 1995, directeur de cabinet du président du Sénat entre 1992 et 1998, directeur général du groupe Taylor Nelson Sofres entre 1998 et 2001 ainsi que conseiller spécial à la commission européenne entre 2008 et 2010. Depuis 2000, il dirige la fondation Robert Schuman, l'un des principaux think-tanks sur l'Europe. Ses idées sur l'Europe ? La proposition d'une nouvelle stratégie d'intégration : l'Europe par l'exemple.

RETOUR EN IMAGES

REVOIR EN VIDÉO