Nicolas

HÉNIN

Reporter spécialiste du Moyen-Orient

30 novembre 2016

Interview : Constance Dana et Léa Tissier

Exactions de Daesh, tyrannie du régime syrien, bombardements de la coalition internationale : les images d’horreur sont aujourd’hui monnaie courante en Syrie et en Irak. On ne compte plus les déplacés ni les réfugiés. On ne compte plus les morts ni les blessés. Plus que jamais, la région confirme son statut de pépinière conflictuelle, au maillage géopolitique extrêmement complexe.


Comment alors déchiffrer cette situation, décrypter ces tensions qui ne sont plus binaires mais plurielles ? Comment définir et délimiter le rôle de l’Occident dans ce jeu dangereux ? Quelle attitude adopter avec Bachar el-Assad, et quel avenir pour lui ?


Dans l’attente d’une prise de conscience générale, le journaliste de guerre et spécialiste du Moyen-Orient, Nicolas Hénin, qualifie la stratégie actuelle d’ "échec", encore trop insensible aux réalités du terrain.
Ex-otage de l’Etat Islamique pendant plus de 9 mois, il a côtoyé de près le "monde à part" des djihadistes et frôlé la mort. Pourtant, dans son livre polémique "Jihad Academy", il rompt avec l'imaginaire commun et décrit le "quotidien ridicule" d'hommes "bêtes et ivres". Alors qui se cache vraiment derrière ce califat autoproclamé ? Comment s'organise leur propagande de l'autre côté de l'écran ?

RETOUR EN IMAGES

REVOIR EN VIDÉO

Copyright © 2021 - Tous droits réservés Tribunes ESCP - Crédits photo Lifeshots ESCP